Comptage de la fréquentation des quais – SNCF

La ligne B et la ligne C sont deux lignes importantes du Réseau Express Régional Parisien. La ligne B qui transporte en moyenne 165 millions de passagers chaque année, relie le nord-est au sud-ouest en passant par le centre. Elle est la seconde ligne la plus fréquentée du réseau avec ses 80 kilomètres et 47 arrêts. La ligne C est, elle, plus longue de 100 kilomètres et compte deux fois plus d’arrêts. Elle joint le nord-ouest au sud-ouest en passant par le centre. Au total ces deux lignes représentent plus de 260 kilomètres de voie, 131 arrêts et transporte tous les ans plus de 300 millions de voyageurs.

 

Mission 

 

En 2018, la SNCF lance un appel d’offre concernant les lignes B et C du RER parisien. Elle indique qu’elle souhaite connaître en temps réel, 24h sur 24h et 7 jours sur 7 le nombre de personnes présentes sur ses quais de gare ain-
si que dans les gares. Le but étant d’avoir un aperçu global de la fréquen-tation du réseau afin d’affraiter des trains supplémentaires ou de détecter la surcharge d’un quai par exemple. Pour cela, la SNCF dispose déjà d’un vaste réseau de caméras ayant une vue sur les quais. Plus de 750 caméras sont mises à disposition pour la réalisation du projet.
La mission est donc de proposer une solution efficace qui se démarque de la concurrence et à un prix compétitif.

 

 

Solution 

 

Parmi ses produits, ACIC dispose d’une solution de dénombrement en zone. Cette solution, appelée CrowdNumbering, a été proposée à la SNCF. Concrètement ce produit permet de déterminer une zone virtuelle et de compter en instantané le nombre de personnes présentes dans cette zone. La fréquence du comptage peut être personnalisée (toutes les minutes, toutes les 10 secondes, …). Avec les bons réglages, le taux d’erreurs est relativement bas et peut se situer sous les 10%. L’analyse d’image qui permet le dénombrement est basée sur des modèles d’intelligence artificielle (réseaux de neurones profonds). Ceux-ci ont été entrainés pour détecter l’apparence de personnes ou de têtes quelle que soit leur position ou orientation. Ce produit fonctionne sur un serveur d’analyse et nécessite l’utilisation d’une carte graphique.

 

Résultats

 

Mise en concurrence face à d’autres entreprises dont IBM, c’est ACIC avec sa solution CrowdNumbering qui a été choisie par la SNCF. Nous avons donc équipé quelques 786 caméras dans les 57 gares des deux lignes avec des licences de CrowdNumbering®. Actuellement, les 786 flux vidéos sont traités par quatre serveurs d’analyse chacun équipé d’un GPU. En plus du CrowdNumbering®, chaque caméra a été équipée d’une option appelée « Full Anomaly Detection ». Cette option permet à l’opérateur d’être averti en cas de déplacement de la caméra, de flou, d’occlusion de la caméra, de perte de signal et de sous ou surexposition.
Les données récoltées sont traitées en interne à la SNCF par la plateforme TCO Voyageurs.